ASCOREAL - AMO batiment (assistance à la maitrise d'ouvrage)

AsCoRéal
Immeuble K Ouest- Bât.B
53 rue de l’Etang
69760 LIMONEST
Tel : 04 78 35 56 14 - Fax : 04 78 35 56 69

ASCOREAL - AMO batiment (assistance à la maitrise d'ouvrage)

Contact ASCOREAL assistance à la maitrise d'ouvrage bâtiment (AMO)

 

 

Présentation du projet Photos du projet Fiches signalétiques

Extension et restructuration de l’Hôpital Local Intercommunal de Morestel

LA MISSION AMO D'ASCOREAL
Mandataire de l'équipe d'AMO, l'intervention d'AsCoRéal s'est étendue depuis la phase de programmation avec reprise du programme et de l'étude de faisabilité jusqu'à la réception de l'ouvrage et le suivi de la période de garantie de parfait achèvement en passant par la conduite des différentes phases relatives à la procédure de Coneption-Réalisation.

Parallèlement, il est à noter qu’une mission de programmation HQE et AMO HQE a été menée. En effet, si le maître d’ouvrage n’aspire à aucune labellisation ou certification pour cet ouvrage, il a néanmoins souhaité s’inscrire dans le cadre d’une démarche de Haute Qualité Environnementale avec la prise en compte en priorité de certaines cibles classifiées comme très performantes :

  •     Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat
  •     Chantier à faible nuisances
  •     Gestion de l'énergie
  •     Gestion de l'entretien et de la maintenance

D'autres cibles ont été classifiées comme performantes :

  •     Choix intégré des procédés et matériaux
  •     Gestion des déchets d'activités
  •     Confort acoustique
  •     Confort visuel
  •     Qualité sanitaire de l'air

Quelques mots sur les particularités de ce projet :

VETUSTE DES LOCAUX ET DIFFICULTES D'EXPLOITATION A LA SOURCE DU PROJET

L’Hôpital Local Intercommunal de Morestel est un établissement public de santé dont la majeure partie des bâtiments ont été édifiés au début des années 1970 et présentent de nombreuses contraintes d’exploitation. Ces bâtiments sont vétustes, inadaptés à l’activité hospitalière et de résidence des personnes âgées et entrainent un coût d’exploitation important. Sur ces conclusions, l'établissement a décidé d’engager une restructuration par un investissement complet du site afin de moderniser cet outil mais surtout le mettre en adéquation avec les besoins et enjeux soulevés par le projet médical.

DES TRAVAUX MENES EN DEUX PHASES INTEGRANT CONSTRUCTION NEUVE ET DEMOLITION DE L'EXISTANT
Face à l’impossibilité de fermer l’établissement, la maîtrise d’ouvrage a pris la décision au regard des contraintes immobilières, financières et de phasage, de recourir à une construction neuve d’une surface de 18 000 m² SDO environ pour l’ensemble des lits, avec maintien uniquement du bâtiment Cure sur le site. Ce projet intègre donc la démolition des bâtiments existants non réaffectés ainsi que la création d’une centrale d’énergie et d’une cuisine centrale.
Mené en une tranche ferme et selon la procédure de conception-réalisation, ce projet comprend alors deux phases : la construction du bâtiment neuf, installé sur le parc existant, puis la déconstruction d’une partie des bâtiments existants. La démolition des bâtiments Soleil et Automne, principaux bâtiments de l'établissement et qui ne sont pas réaffectés, est réalisée dans une seconde phase, après déménagement des résidents dans le nouvel hôpital. Cette dernière phase permet ainsi de libérer des espaces extérieurs pour la reconstitution du parc, autre dimension essentielle de ce projet. A noter que la durée des travaux est estimée à 30 mois pour un budget travaux + honoraires d’environ 19 600 000 € HT.

UN PROJET CONCU AUTOUR DU PATIENT
Dans ce secteur, l’objectif fondamental d’une opération d’investissement n’est jamais la réalisation de bâtiments mais toujours la satisfaction de besoins sanitaires et de performances médicales, décrits dans le projet d’établissement puis déclinés par le projet médical et de soins d’hébergement. L’établissement de Morestel n’échappe pas à la règle par la volonté marquée de la part du maître d’ouvrage de concevoir le projet par la prise en compte du positionnement du patient et du résident au cœur de l’établissement et la mise en œuvre du projet médical. En ce sens, il est également primordial pour la maîtrise d’ouvrage de ne pas créer un hôpital « traditionnel » ou « classique » mais de se projeter dans des principes innovants et adaptés autour de la personne âgée. Par ailleurs, la prise en compte des contraintes techniques et en particulier des contraintes sanitaires propres au domaine hospitalier ainsi que l’intégration de niveaux de performances d’un bâtiment respectueux de l’environnement avec en particulier la réalisation d’un bâtiment basse consommation énergétique (BBC) revêtent une importance essentielle quant à cette opération dans le sens où les coûts d’exploitation et la consommation énergétique représentent des charges importantes pour l’établissement.