ASCOREAL - AMO batiment (assistance à la maitrise d'ouvrage)

AsCoRéal
Immeuble K Ouest- Bât.B
53 rue de l’Etang
69760 LIMONEST
Tel : 04 78 35 56 14 - Fax : 04 78 35 56 69

ASCOREAL - AMO batiment (assistance à la maitrise d'ouvrage)

Troussier

Contact ASCOREAL assistance à la maitrise d'ouvrage bâtiment (AMO)

 

 

Présentation du projet Photos du projet Fiche signalétique

Réhabilitation du quartier Troussier
à Villefranche sur Saône

LA MISSION D'ASCOREAL
L'intervention porte sur une assistance au pilotage global du projet depuis la définition du programme des opérations, notamment en matière d'établissement de l'échéancier précis du projet urbain en déclinant les opérations par Maître d'Ouvrage, jusqu'à la réception des ouvrages.

Quelques mots sur ce projet :

UN QUARTIER PRESENTANT DE NOMBREUSES CARENCES
Situé à l'Est de la commune de Villefranche-sur-Saône le long de l'autoroute A6, le quartier Troussier, érigé au cours des années 1970 et appartenant à la société HLM Habitat Beaujolais Val de Saône (HBVS), fait état d'un diagnostic négatif sur de nombreux points (social, morphologie, urbanité, etc.).

En effet, il s'avère que ce quartier ne trouve pas sa place au sein du système urbain actuel. Par ailleurs, l'enclavement physique qui le caractérise et son manque d'ouverture sur les autres quartiers renforcent cette déconnection avec son espace environnant. De même, les espaces sont peu définis en termes de fonctions et d'usages alloués et les espaces verts, ponctués d'arbres et peu organisés, s'imposent davantage comme des espaces résiduels peu attrayants et non structurants. A noter également que l'accessibilité de ce quartier est difficile, il est desservi par une seule voie et ne dispose pas de transport en commun.

Ainsi, et sans être classé en ZUS pour autant, ce quartier en a toutes les caractéristiques et bénéficie des politiques d'amélioration des quartiers, des opérations de dédensification et de gestion urbaine de proximité. Il est classé prioritaire par dérogation au titre de l'article 6 de la loi d'orientation et de programmation pour la Ville et la rénovation urbaine du 1er août 2003.

Trois co-maîtres d'ouvrage se sont associés pour ce projet de réhabilitation urbaine :

  • HBVS, propriétaire du terrain et des bâtiments de logements du quartier,
  • La Ville de Villefranche-sur-Saône, à laquelle appartient ce quartier,
  • La Communauté d'Agglomération de Villefranche-sur-Saône (CAVIL) qui assure la maîtrise d'ouvrage déléguée pour les deux autres maîtres d'ouvrage, la CAVIL est impliquée dans ce projet dans le cadre de sa mission "Politique de la Ville et Cohésion Sociale".

LES OBJECTIFS ET PARTIS PRIS URBANISTIQUES
Le projet de réhabilitation a les objectifs suivants :

  • Création de 13 maisons individuelles sur le quartier,
  • Création d'espaces de résidentialisation en bas des immeubles,
  • Création d'une zone de jardins familiaux,
  • Création d'un square et d'un espace public,
  • Démolition de 70 logements,
  • Reconstruction de garages répartis sur l'ensemble du quartier,
  • Aménagement des rues pour la sécurité des piétons,
  • Création d'une nouvelle maison de quartier en interface avec la ville.

La recomposition urbaine du quartier, la création de nouvelles voiries et d'espaces publics ainsi que l'aménagement paysager du quartier constituent les principaux objectifs de cette opération. Ils attestent alors d'une volonté marquée de la maîtrise d'ouvrage d'améliorer la qualité urbaine et fonctionnelle de ce quartier ainsi que son image actuellement dépréciée et peu qualitative.
Par ailleurs, l'accent a été placé sur la composition de la trame paysagère jugée primordiale dans la perspective de concourir à la qualité urbaine du site et de l'habitat ainsi qu'à une meilleure lisibilité des espaces. Aussi, il apparaît vital de désenclaver ce quartier par la création de nouvelles voies d'accès, notamment au nord ouest du quartier, et de tendre vers une dédensification par la démolition de certains bâtiments ciblés tout en reconstituant une partie de l'offre de logement par l'implantation de typologies différentes (maisons individuelles, etc.). La redéfinition et le renouvellement des espaces publics et privés est également une thématique importante tant par la mise en place d'un concept de rue de desserte, d'entrées d'immeubles et d'espaces extérieurs privés dédiés à un immeuble que par sa composition morphologique. 

Quatre phases sont prévues pour réaliser les travaux qui seront effectués, pour  une part, pour certains habitants du quartier dans le cadre de clauses d'insertion dans les marchés de travaux.